Scrubs est une série qui relate l’histoire de John Dorian alias J.D, jeune étudiant en médecine qui débute son internat dans le service de médecine générale de l’hôpital du Sacré Cœur. A la manière de la série Malcolm in the Midlle, le personnage principal nous racontera son premier jour et le reste de ses péripéties à l’aide d’une voix Off, commentant ainsi en direct ce qui lui arrive.

Et il va lui en arriver des choses !  Quoi de plus rythmé que la vie d’un jeune médecin ? Surtout que l’hôpital du Sacré Cœur regorge de personnalités assez…spéciales.

Parlons tout d’abord du meilleur ami de John Dorian, Christopher Turk. Les deux amis se connaissent depuis le lycée, et ont traversé leurs études ensembles jusqu’à obtenir leur affectation dans le même hôpital ! Le rêve pour ce binôme qui entretient une relation quasi…fusionnelle.

Vient ensuite l’inimitable Dr Cox. Colérique, hostile et faisant preuve d’un cynisme exacerbé, Perry Cox est le chef des internes. Il jouera le rôle de mentor de JD, qui viendra souvent lui demander conseil. Les tirades et monologues du Dr Cox sont légendaires ( et souvent très, très longues). Il entretient une relation conflictuelle avec le patron de l’hôpital, le Dr Kelso, qu’il considère comme son Némésis.

Le Docteur Bob Kelso est le chef du service de médecine. Il peut paraitre protecteur et chaleureux au premier abord, mais les apparences sont trompeuses… Le Dr Kelso est avant tout concerné par la rentabilité de son hôpital, et n’hésite pas à écourter le séjour de certains patients qui ne possèdent pas de couverture sociale. Son approche de la médecine tranche avec celle de son opposant, le Dr Cox qui considère le bien être du patient comme une priorité, quitte à désobéir à sa hiérarchie.

Que se passe-t-il dans un hôpital en cas d’erreur médicale? Des poursuites judiciaires souvent très couteuses. Et les poursuites, c’est l’une des nombreuses peurs de Ted Buckland, l’avocat du Sacré-Cœur. Personnage véritablement hilarant, Teddy est divorcé et il perd ses cheveux. Pas étonnant, car le Dr Kelso le tyrannise à longueur de journée ! Véritable looser chronique, aussi pitoyable qu’attachant.

Je garde le meilleur pour la fin!  Chaque hôpital à son concierge. Et le concierge de l’hôpital du Sacré Cœur vaut le détour, croyez-moi. Interprété par le brillant Neil Flynn, le Janitor (concierge en anglais) n’aura de cesse de harceler J.D. La raison ? Le concierge accusera le jeune médecin d’avoir piégé une porte coulissante à l’aide d’une pièce. S’en suivra ensuite une longue liste de stratagèmes et de plans mis en œuvre pour lui rendre la vie dure, dont certains frisent le grand art!

Parler de la totalité des personnages serait trop long, et cela vous gâcherai le plaisir. Mais la manière dont la série parvient à nous faire voir le milieu hospitalier est vraiment particulier. On est bien loin de l’ambiance assez sinistre de la série Urgences, qui se veut plutôt réaliste. Car il faut le savoir, John Dorian a une tendance à la rêverie. Il se perd dans ses pensées, et « délires » souvent en revisitant des évènements qu’il vit. C’est assez difficile à décrire, le mieux est encore de le voir. Fous rires garantis!

A propos de l'auteur

Etudiant en M2 à Audencia Sciencescom et rédacteur à la croisée des univers ludiques. Les univers numériques composent 70% de ma plume, à vous de découvrir le reste...

Articles similaires