Si vous l’ignoriez encore, sachez que Twitter a pris la décision de rallonger la longueur de ses tweets de 140 à 280 caractères. Ce doublement de caractères est supposé faire la joie des twittos et des twittas du monde entier, seulement voilà : il ne me satisfait pas du tout. Je vous vois tout de suite venir :  « encore un vieux c*n récalcitrant au changement » etc etc… Mais apprenez une chose : je pars du principe que tout point de vue est admissible su moment que celui-ci est argumenté. Je vais vous exposer ici les raisons qui me gênent dans ce passage à 280 caractères.

Les tweets à 140 caractères, c’était tout de même l’essence et la force même de Twitter. Décider de s’en séparer, c’est comme admettre une défaite et dire que Twitter n’avait plus grand intérêt… Alors bien sur, on peut également voir les points positifs de ce changement, comme la possibilité de pouvoir outrepasser la sacro-sainte limite des 140 caractères pour pouvoir enfin envoyer un tweet qui comporterai 140 ou 160 caractères. Mais en renonçant à ses 140 caractères, Twitter renonce clairement à une partie de son identité, je trouve cela dommage.

Un message en 140 caractères était court, concis, précis, et forçait les utilisateurs à aller vers l’essentiel. Avec 280 caractères, je crains que cette esprit de concision ne disparaisse au profit d’un joyeux bordel incompréhensible.

J’avais déjà dû mal à suivre ma TL lorsque celle-ci était composée de messages de 140 caractères, alors imaginez en avoir 280 ? Cela double potentiellement le temps de lecture, et risque de créer une véritable usine à gaz totalement illisible…

Je dois être honnête avec vous, ma motivation pour aller consulter mon compte Twitter était déjà entamée avant cette annonce du passage à 280 caractères. Et je crains que cette dernière ne soit le coup de grâce qui me fasse définitivement m’éloigner du réseau social ou l’art de la précision et de la concision était jadis le maître mot…

Et vous, que pensez-vous de ce doublement de caractères opéré par Twitter ? Êtes-vous séduits ou déçus ? N’hésitez pas à donner votre impression dans les commentaires 🙂

A propos de l'auteur

Etudiant en M2 à Audencia Sciencescom et rédacteur à la croisée des univers ludiques. Les univers numériques composent 70% de ma plume, à vous de découvrir le reste…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.