C’était hier, en pleine séance d’envoi intensive de candidatures que m’est venue une drôle d’idée : et si je m’appropriais le célèbre exercice de la lettre de motivation à ma façon ? C’est donc dans un élan d’inspiration que je vous propose de découvrir ma version de la lettre de motivation, que j’ai nommée pour l’occasion ma lettre de démotivation ! Sans plus attendre, je vous invite à la lire ci-dessous.

Ma lettre de démotivation

Actuellement étudiant en communication, je suis à la recherche d’un stage afin de me permettre d’assouvir ma passion dans la rédaction. Je ne demande pas un traitement de faveur, et ne souhaite disposer d’aucun passe-droit. Je suis déterminé à faire mes preuves au sein de votre équipe, non pas pour vous apporter le café et les croissants tous les matins, mais pour faire ce que je fais le mieux : écrire.

Je vous sortirais volontiers les platitudes habituelles dont les lettres de motivation sont remplies : je suis motivé, déterminé, consciencieux, perfectionniste… Et cela serait sans doute, pour une fois, la vérité absolue. Je me suis fait passer tellement de fois pour motivé alors que je postulais pour des stages qui ne me plaisaient absolument pas que j’avais perdu de vue ce qu’était la véritable motivation.

Ne soyons pas hypocrites et avouons-le : nous avons tous envoyé des lettres de motivation ou notre motivation n’était pas si grande que cela. La lettre de motivation est devenue obsolète, ringarde et est très souvent copiée d’un forum à l’autre par des postulants en manque de… motivation.

Employeurs français, il est étrange pour moi de vous dire que le meilleur stage que j’ai jamais fait et dans lequel j’ai appris le plus de choses sur moi-même s’est déroulé aux Etats-Unis, bien loin des vertes contrées de mon pays natal ou j’essuyais refus sur refus. À méditer…

Mettons-nous d’accord… Un stage permet d’acquérir de l’expérience dans un domaine dans lequel on souhaite éventuellement travailler. Jusque-là, sommes-nous d’accord ? Très bien, alors expliquez-moi ceci chers employeurs : comment pouvez-vous exiger d’un stagiaire qu’il ait de l’expérience dans un domaine, alors que celui-ci postule justement dans votre entreprise pour en acquérir ? Existe-t-il une entreprise en France qui ne demande pas, pour faire un simple stage, un diplôme validé ? Je ne comprends pas l’intérêt de ce type de stage, à moins qu’il s’agisse d’une nouvelle forme de stage dont je n’ai pas entendu parler et que je ne souhaite surtout pas connaître.

Dans l’attente d’une réponse qui ne viendra probablement jamais, car il serait évidemment une perte de temps de votre part de me répondre, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mon indignation et de ma résignation la plus distinguée.

Voila pour la lettre de motivation réinterprétée par votre serviteur ! J’attends bien évidemment vos réactions dans les commentaires ci-dessous.

A propos de l'auteur

Etudiant en M2 à Audencia Sciencescom et rédacteur à la croisée des univers ludiques. Les univers numériques composent 70% de ma plume, à vous de découvrir le reste...

Articles similaires

5 Réponses

  1. Monkey D. Mignot

    Good game mec ! Y a du vrai dans ce que tu dis, j’avais les mêmes réflexions quand je postulais, j’essuyais pas mal de refus à cause de mon manque d’expérience ce qui est bête car il faut bien commencer un jour à travailler et à fortiori bah au début on est des noobs ! Mais bon en France nous avons un problème de mentalité flagrant j’ai l’impression…

    Répondre
    • Mr Solidus

      J’ai l’impression que la France a du mal à laisser sa chance à ses étudiants et à ses jeunes diplômés… Une certaine frilosité des employeurs, mais bon j’ose espérer que certains ne sont pas comme cela quand même, sinon il n’y aurait plus d’espoir 🙂

      Répondre
  2. Llm

    Le marché du travail (et des stages) pour les jeunes est fermé, mais paradoxalement la France à besoin de ces nouveaux diplômés et particulièrement en ce moment, alors ne nous laissons pas tenter de partir travailler à l’étranger et persistons…

    Une réflexion pertinente, très bien rédigée, le tout dans une forme amusante. Bravo!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.