Voilà bien longtemps que je n’avais pas écrit de critique de film. Ainsi, pour le retour de mes articles concernant les films que je vais voir, j’ai décidé de faire un effort. Un effort surhumain, titanesque, gigantesque… J’exagère à peine, mais c’est pour vous faire passer la déclaration qui va suivre en douceur : je n’aime pas du tout les films d’animation. J’ai beau essayer, je n’y arrive pas, mais alors pas du tout. Les films Disney, adorés par certains, me donnent des sueurs froides et des cauchemars (qui a dit que je n’étais pas un individu normal ?).

Alors quand on me propose d’aller voir un film d’animation, des années après avoir vu mon dernier film de ce genre (je ne me rappelle même plus du nom du film en question, c’est dire), je suis tout d’abord réticent. Mais j’ai ensuite essayé de faire preuve de bonne volonté et d’un esprit d’ouverture qui me fait très généralement défaut. Le film qui était censé me réconcilier avec les films d’animation ? C’est Dragons 2, une production des studios Dreamworks réalisée par Dean DeBlois. Je n’ai bien évidemment pas vu le premier opus (sorti en 2010), mais cela n’a pas tellement eu d’incidence sur mon immersion dans l’histoire. J’ai trouvé le début du film très explicatif, résumant assez bien le contexte pour ceux qui découvraient l’univers de Dragons (How To Train Your Dragon en version originale).

Faisons le point sur le synopsis du film : sur l’île de Beurk, les courses de dragons sont désormais devenues très populaires. Les vikings de l’île de Beurk vivent en harmonie avec les dragons, et le duo star de la saga, Harold et son dragon Krokmou (qui possède une côte d’amour bien élevée d’après les feed-back que j’ai eu auprès des fans de Dragons 2) explorent le monde, à la découverte de nouvelles terres inconnues. Mais un jour, Harold et son fidèle Krokmou vont faire une rencontre plutôt inattendue…

Cette rencontre va véritablement lancer les événements de ce film, mais je préfère ne rien en dire, spoilers oblige. Je vais plutôt parler des choses qui m’ont impressionné lors de mon visionnage. Les animations faciales des personnages sont vraiment très réalistes, et j’ai pu constater un réel progrès dans ce domaine, même si les souvenirs que j’ai du dernier film d’animation que j’ai visionné sont flous. Les émotions des personnages sont parfaitement retranscrites à l’écran, à tel point que l’on a vraiment l’impression de voir de vrais acteurs à l’écran. De même, les décors sont somptueux et certaines séquences m’ont vraiment époustouflé. Les scènes aériennes ou les protagonistes sont sur le dos de leurs dragons sont épiques, et particulièrement celles qui impliquent le personnage principal Harold et son dragon Krokmou. Une véritable symbiose entre ces deux personnages est visible à l’écran, et leur complicité est palpable.

Certaines répliques des personnages m’ont amusé, même si j’ai trouvé un certain personnage féminin agaçant (je tairai son nom mais les personnes qui ont vu le film savent peut-être déjà de qui je parle). Cependant, avec le recul, je me dis que ce personnage était à prendre au second degré et il m’a quand même fait rire donc je chipote quelque peu. Les doublages français sont efficaces et m »ont convaincu même si, je l’avoue, j’aurais préféré regarder ce film en anglais.

En conclusion, Dragons 2 m’a réconcilié avec les films d’animation même si cela ne sera jamais mon genre de film préféré. Mais je reconnais qu’il est agréable de visionner ce genre de film de temps à autre. Tout d’abord, il s’agit d’un très bon divertissement. Ensuite, cela permet de faire le point sur les technologies utilisées dans le secteur de l’animation qui sont de plus en plus bluffantes, il faut bien l’avouer.

Et vous, qu’avez vous pensé su film si vous l’avez vu ? La parole est à vous !

Bande-annonce : Dragons 2 (réalisé par Dean DeBlois)

A propos de l'auteur

Etudiant en M2 à Audencia Sciencescom et rédacteur à la croisée des univers ludiques. Les univers numériques composent 70% de ma plume, à vous de découvrir le reste...

Articles similaires