Disney. A la simple mention de ce nom, mon corps se saisit d’effroi. Une réaction plutôt étrange, me direz-vous ? L’explication est en fait très simple : je ne suis pas fan, mais alors vraiment pas fan de l’univers de Walt Disney. Je n’ai pas aimé le Roi Lion, Aladin, Le Livre de la jungle… Seulement il faut parfois se faire violence dans la vie, et quoi de mieux que la présence envoûtante d’Emma Watson dans un film pour trouver la motivation de braver ses peurs ?

Chandelier et Big Ben sont de retour, plus beaux que jamais !

De l’avis de tous les connaisseurs de l’univers Disney qui m’entourent (et ils sont nombreux), l’adaptation cinématographique de Bill Condom est plutôt fidèle au dessin animé original sorti en 1991. Peut-être est-ce l’effet La La Land qui ne s’est pas encore estompé chez moi, mais je dois dire que j’aime de plus en plus les comédies musicales. Emma Watson est encore une fois merveilleuse dans son rôle de Belle, et elle se retrouve épaulée par un casting de haute volée, parmi lequel figurent notamment Ewan McGregor, Stanley Tucci et Ian McKellen.

Gaston et Le Fou, victimes malgré eux d’une polémique stérile.

Gaston, jeune homme vaniteux et égomaniaque interprété par Luke Evans,  est un personnage que l’on adore détester. Quand à son acolyte Le Fou (incarné par Josh Gad), il s’avère plutôt convaincant même si l’orientation sexuelle de son personnage semble avoir attiré les foudres de certaines fans. En effet, il est implicitement montré que Le Fou semble vouer une admiration qui tutoie des sentiments amoureux envers Gaston. L’affaire a fait tellement de bruit qu’un député russe en a demandé l’interdiction dans son pays ! Bizarrement, une histoire d’amour entre une Bête et une jeune fille semble choquer moins de monde qu’une relation homosexuelle…

En passant sur ces polémiques futiles, La Belle et la Bête est un divertissement très plaisant, même si l’on peut lui reprocher certaines longueurs inutiles. Casting 5 étoiles, comédie musicale entraînante sans être transcendante… Disney a réussi son pari et remet au goût du jour une de ses œuvres cultes sans pour autant la chambouler. La première preuve de son succès : attirer des gens comme moi, réfractaire à l’univers enfantin de Disney pour arriver à leur faire passer un bon moment.

 

Critique de La Belle et La Bête : entre tradition et polémique
La Belle et le Bête est un bon moyen de découvrir une oeuvre phare de l'univers Disney. Respectant la tradition du dessin animé de 1991, il permet de découvrir ou de redécouvrir un classique.
J'ai aimé
  • Emma Watson
  • Un casting prestigieux
Je n'ai pas aimé
  • Un peu longuet par moment
  • Gaston, personnage que l'on adore détester
3.5Note Finale

A propos de l'auteur

Etudiant en M2 à Audencia Sciencescom et rédacteur à la croisée des univers ludiques. Les univers numériques composent 70% de ma plume, à vous de découvrir le reste…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.