Je préfère vous prévenir : cet article contient des spoilers concernant des éléments de l’intrigue de certains films James Bond, tout particulièrement pour le film Au service secret de Sa Majesté (1969)

007. Ces trois chiffres figurent très souvent dans les pseudos que j’utilise sur le net, et ce n’est pas un simple hasard. En effet, j’ai toujours été fasciné par l’univers de l’espionnage, que ce soit dans les jeux vidéo, mais aussi dans les films ou les séries télévisées. C’est donc très naturellement que j’ai décidé de m’intéresser au plus célèbre des agents secrets que l’on puisse connaitre : James Bond.

Le premier des films James Bond que j’ai eu l’occasion de voir était Skyfall, lors de sa sortie en 2012. Ce n’est que trois ans plus tard que je me suis enfin décidé à reprendre cette saga phare du cinéma là où tout a commencé: en 1962. C’est en effet lors de cette année que sortait le premier film au cinéma consacré à James Bond, un agent secret britannique travaillant pour l’organisation du MI6. James Bond 007 contre Dr No, le premier film de la saga inspiré du roman de l’auteur Ian Fleming « Docteur No », fut un véritable succès commercial et critique. Il sera suivi par 22 autres films consacrés à l’agent James Bond, qui seront diffusés au cinéma entre 1964 et 2012. C’est tout simplement une saga culte et qui a traversé les âges que l’on va aborder dans cet article.

J’aborderai ici en différents points clés les éléments qui m’ont le plus marqué lors du visionnage des 23 films consacrés à James Bond. Les moments les plus forts en émotion, les ennemis de James Bond les plus charismatiques, les génériques des films qui m’ont le plus charmés… C’est parti !

Quel est le meilleur des James Bond ?

Les films James Bond ont été réalisés de 1962 à 2012, et un 24ème opus est prévu pour le mois d’octobre 2015. Et si Sean Connery fut le premier acteur à avoir incarné l’agent 007 au cinéma, il n’est pas le seul, loin de là ! Pas moins de 6 acteurs ont connu l’immense honneur de pouvoir incarner James Bond : Sean Connery, mais aussi George Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton, Pierce Brosnan et enfin Daniel Craig, qui sera la star du prochain James Bond, intitulé Spectre.

Je ne vais pas vous mentir, certaines prestations des acteurs que je viens de citer m’ont plus enthousiasmées que d’autres. Avant de parler du James Bond qui m’a le plus convaincu, parlons de celui qui m’a le moins séduit… Et c’est sans surprise que George Lazenby, seul acteur à avoir incarné une seule fois James Bond au cinéma, est celui qui m’a le moins marqué. Son interprétation dans Au service secret de Sa Majesté, sorti en 1969 au cinéma, est assez morne. A sa décharge, il avait la lourde tâche de succéder au très bon Sean Connery, qui avait été avant lui un James Bond convainquant dans 5 films. En de nombreux points, Au service secret de Sa Majesté était un très bon James Bond, et j’aurais aimé que George Lazenby puisse incarner James Bond dans un autre film afin de s’affirmer encore plus dans le rôle de 007. Malheureusement, l’acteur australien refusa de signer un contrat pour un film supplémentaire. C’est bien dommage…

Parlons maintenant de choses plus réjouissantes avec mon James Bond préféré, celui qui m’a le plus convaincu. Cela n’est pas simple de choisir un acteur, tant chacun d’entre eux a apporté une nuance différente au personnage. Sean Connery restera à jamais comme le premier James Bond, et sans doute l’un des meilleurs. Dynamique, charismatique, Sean Connery est très à son aise dans le rôle de James Bond. Roger Moore a quand à lui apporté une touche humoristique au personnage, le rendant plus léger, moins sérieux mais tout aussi efficace. Timothy Dalton a beau avoir joué dans seulement deux James Bond : Tuer n’est pas jouer et Permis de Tuer, il apporte au personnage un coté torturé, plus sombre qui change radicalement de la prestation de Roger Moore, mais qui m’a également séduite. Enfin, Pierce Brosnan est un vrai plaisir à voir à l’écran dans les 4 James Bond auquel il a participé. C’est pour moi le meilleur des James Bond « modernes », celui à qui je pense très souvent lorsque l’on me parle de James Bond. Quand à Daniel Craig, l’acteur est vraiment bourré de talent, il n’y a rien à dire à ce sujet. Il prolonge l’héritage du James Bond de Timothy Dalton, avec une interprétation du personnage de Bond qui est similaire.

Les ennemis de James Bond que l’on aime détester

Que serait James Bond sans les nombreux ennemis auxquels celui-ci doit faire face dans ses missions pour sauver le monde ? Pas grand chose. Machiavéliques, possédant un look digne des plus gros méchants du jeu vidéo, les ennemis de James Bond ne font souvent pas dans les sentiments. Voici une sélection des 3 ennemis de James Bond qui ont attiré mon attention.

Requin (Jaws en VO) : L’espion qui m’aimait et Moonraker

moonraker-jaws

Impossible pour moi de ne pas citer Requin lorsqu’il s’agit de méchants marquants dans James Bond. Interprété par l’acteur Richard Kiel, Requin possède, comme son surnom l’indique, une mâchoire et une dentition en acier qui peuvent faire de gros dégâts. Requin est un tueur à gages, qui sera présent dans deux films (L’espion qui m’aimait et Moonraker), avant de rencontrer une jeune fille du nom de Dolly et de finalement devenir un allié temporaire de James Bond. Il n’apparaitra ensuite plus du tout, mais son bref passage dans la saga aura su impressionner les fans de James Bond, moi y compris.


Zao : Meurs un autre jour

Capture d’écran 2015-07-16 à 16.44.50

Zao ne sera apparu que dans un seul film James Bond (Meurs un autre jour), mais il m’a marqué. Comment oublier ce visage si inquiétant, et pourtant si précieux ? (Des diamants sont incrustés dans son visage par la faute de James Bond, à la suite d’une explosion).


Ernst Stavro Blofeld (apparition dans 6 James Bond)

blofeld

Blofeld est le chef du SPECTRE, une redoutable organisation criminelle qui va causer bien des soucis à James Bond et ses alliés. Chaque grand héros fictif se retrouve traditionnellement associé à un némésis tout aussi redoutable et charismatique : Batman contre Le Joker et Superman contre Lex Luthor en sont des exemples forts. James Bond a assurément trouvé son némésis avec Ernst Stavro Blofeld. Leur relation atteindra un point critique lorsque Blofeld assassinera la femme de James Bond, dans Au service secret de Sa Majesté.

Les meilleures James Bond Girls

James Bond est un grand séducteur, et n’hésite pas à déployer ses talents d’homme à femmes pour accomplir sa mission. Ainsi, au cours des 23 films que composent la saga, de nombreuses actrices ont captivé James Bond (et les spectateurs) par leur beauté et leur charme.

Vesper Lynd (Eva Green), Casino Royale

maxresdefault

Première James Bond Girl de l’ère Daniel Craig dans Casino Royale, Eva Green incarne Vesper Lynd, la première James Bond Girl des romans écrits par Ian Fleming. Et quelle interprétation ! Eva Green est incroyable. La profondeur de son jeu d’acteur est impressionnant, et l’actrice française dégage un aura stupéfiante qui aura eu raison de Daniel Craig.


Solitaire (Jane Seymour), Vivre et laisser mourir

Live And Let Die 3

Lorsque l’on me parle de Jane Seymour, j’ai tendance à automatiquement penser au feuilleton Dr Quinn: femme médecin qui était diffusé sur M6 dans ma jeunesse. Alors quelle fut ma surprise de découvrir que l’actrice avait tenu un rôle de James Bond Girl ! Dans Vivre ou laisser mourir, la découverte d’une jeune et sublime Jane Seymour m’a laissé sur le carreau. Et je pense ne pas avoir été le seul à l’être.


Honey Rider (Ursula Andress), James Bond contre Dr No

ursula-andress

Pour clore cette partie consacrée au James Bond Girls, nous allons présenter celle qui va inspirer nombre de ses « successeuses ». Ursula Andress est la première James Bond Girl à apparaitre dans les films, et son apparition à l’écran, sortant de l’eau en portant un bikini, représente un véritable symbole. D’ailleurs, je ne peux pas m’empêcher de faire le parallèle entre cette scène du film Dr No, et celle de Meurs un autre jour, ou Halle Berry sort de l’océan également en bikini.

Les meilleurs génériques de James Bond

Les génériques qui débutent les films James Bond sont souvent interprétés par des chanteurs célèbres, et certains sont plus cultes que d’autres. La diversité de ces chansons rend pour moi très difficile d’en sélectionner une, alors je vais ici vous soumettre mes 4 chansons préférées des génériques de James Bond.

« A view to a Kill », des Duran Duran

Dangereusement votre restera toujours un opus de James Bond très spécial à mes yeux. En effet, c’est la dernière fois que le mythique Roger Moore y incarne l’agent 007 pour la 7ème et la dernière fois. Ainsi, Roger Moore devient l’acteur ayant représenté le plus de fois James Bond au cinéma !

avtak_soundtrack


 « Skyfall », de Adele

Le dernier James Bond à être sorti au cinéma, Skyfall, est peut être l’un des meilleurs que j’ai pu voir. On y voit un Daniel Craig plus torturé que jamais et qui va devoir faire face à son lot de souffrance… Le générique de Skyfall retranscrit parfaitement la noirceur du scénario, et on peut y voir un James Bond blessé, faisant face à ses démons. Ajoutons à cela l’excellente interprétation de la chanteuse Adele, et l’on tient ainsi l’un des meilleurs génériques de l’histoire des James Bond au cinéma !

Adele-Skyfall-0071


« Live and let die », de Paul McCartney and Wing

Live and let die marque les débuts de Roger Moore en tant que James Bond au cinéma. Pour ce faire, Live and let die propose un générique très énergique, tout comme l’est la chanson de Paul McCartney, ex-star des Beatles. Le générique me fait énormément penser à un spectacle vaudou, et la culture vaudou est elle-même en grande partie mise en avant dans Live and let die, qui verra James Bond affronter le terrible docteur Kananga.

220px-007LALDsoundtrack


« Goldfinger », de Shirley Bassey

Enfin, le dernier générique dont j’ai choisi de parler est celui de Goldfinger, interprété par Shirley Bassey. Impossible de passer à coté de ce générique, qui est incontestablement l’un des thèmes les plus populaire de la saga, mais aussi du cinéma. Un véritable hit que je vous propose d’écouter ci-dessous.

Goldfinger_(soundtrack)

Les séquences les plus marquantes des films James Bond

Dans cette dernière partie de mon article consacré à James Bond au cinéma, je vais maintenant vous parler des séquences qui m’ont émues, époustouflées, choquées… Des séquences parfois totalement invraisemblables, mais sans lesquelles les James Bond ne seraient plus vraiment des James Bond.

La mort de Mme Bond (Au service secret de Sa Majesté)

Commençons par le passage des films qui m’a sans doute le plus ému. Dans Au service secret de Sa Majesté, James Bond affronte Ernst Stavro Blofeld, le chef du SPECTRE. Il pense s’en être débarrassé mais lors de la dernière séquence du film, qui succède au mariage de James Bond et de Tracy Di Vicenzo, une terrible tragédie va arriver. En effet, alors que James et Tracy Bond convolent vers leur lune de miel, une voiture (dont le conducteur est Blofeld) fait feu sur le véhicule. James Bond s’en sort mais Tracy meurt, abattue par une balle…

au-service-secret-de-sa-majeste


La course « parkour » de Casino Royale

Pour son premier film en tant que James Bond, Daniel Craig n’aura pas chômé dans Casino Royale. Dès le début du film, Daniel Craig doit courir après un fabricant de bombe, qui est interprété par Sébastien Foucan. Un nom qui peut vous paraitre inconnu, comme il l’était pour moi avant la rédaction de cet article. Figurez-vous que Sébastien Foucan est le cofondateur du parkour, cette spectaculaire discipline qui consiste à traverser des obstacles urbains en courant. Mes explications n’étant peut être pas suffisamment éloquentes, je vous propose de découvrir dans la vidéo ci-dessous la course poursuite en mode parkour réalisée par Sebastien Foucan et Daniel Craig à Madagascar.

casino_royale_ver11


James Bond et son tank dans Goldeneye

Cette dernière séquence que je vais vous présenter ravira les amateur de badassitude. Dans Goldeneye, James Bond et son interprète Pierce Brosnan s’approprie le concept de la badasserie en traversant la très belle ville de Saint-Petersbourg. Exit l’Aston Martin et ses gadgets raffinés: c’est aux commandes d’un tank T-55 que James Bond pulvérise les voitures qui lui barrent le passage. Une séquence qui ne fait pas dans la délicatesse, que je vous propose de découvrir ci-dessous.

maxresdefault

Voilà venu le temps pour moi de conclure cet article. James Bond est devenu ma saga cinématographique préférée et je regrette de l’avoir découvert aussi tard. Mais mieux vaut tard que jamais comme on le dit souvent, et j’ai été ravi de pouvoir partager cette nouvelle passion avec vous. J’aurais aimé vous parler de bien d’autres choses, comme du film Moonraker dont l’intrigue finale se déroule dans l’espace. J’aurais également souhaité vous parler de Casino Royale plus en détail, ce film qui m’a donné envie de faire un tour dans un casino et d’apprendre à jouer aux cartes comme un parfait gentleman. La saga James Bond est tellement riche en souvenirs, en anecdotes, en moments forts. Elle fait rêver ses fans depuis maintenant plus d’un demi-siècle, et j’espère que ce succès durera un demi-siècle de plus. Je ne peux que vous recommander de vous y intéresser à votre tour, et je serai ravi d’avoir l’avis d’autres fans de James Bond qui connaissent sans doute mieux la saga que moi. Quelles sont vos films James Bond favoris ? Quel acteur vous a le plus convaincu en tant que 007 ? Dites-moi tout, je n’ai qu’une envie : débattre avec d’autres fans de James Bond.

A propos de l'auteur

Etudiant en M2 à Audencia Sciencescom et rédacteur à la croisée des univers ludiques. Les univers numériques composent 70% de ma plume, à vous de découvrir le reste...

Articles similaires